Radio Praha: La sécurité et la cohésion à l'affiche du 3e Sommet Européen de Prague

In an interview for Radio Prague, our deputy director Martin Michelot commented on some of the questions that where at the heart of this year's Prague European Summit, i.e. the role of the Czech Republic in EU's cohesion policy, and issues of migration and security in Europe.

In an interview for Radio Prague, our deputy director Martin Michelot commented on some of the questions that where at the heart of this year's Prague European Summit, i.e. the role of the Czech Republic in EU's cohesion policy, and issues of migration and security in Europe. 

What is the role of the Czech Republic in the EU cohesion policy? 

C’est au prochain gouvernement d’y répondre. Nous aurons peut-être une réponse plus claire en octobre (date de la tenue des élections législatives en République tchèque, ndlr). Une question fondamentale est mise en avant quinze ans après l’intégration de la République tchèque à l’Union européenne : à savoir celle du rattrapage social et économique. La question se pose notamment en République tchèque, pays si proche et interdépendant économiquement de l’Allemagne. Pourquoi n’y a-t-il pas eu un rattrapage des salaires, pourquoi la qualité de la vie, de la nourriture par exemple, n’est pas aussi bonne qu’en Allemagne ? On sent une demande d’informations à ce sujet de la part des citoyens, informations que le sommet de Prague essaie d’apporter. Le sommet apporte aussi des perspectives européennes pour les Tchèques, il renforce le dialogue interculturel, il permet aux Tchèques de rencontrer des experts, des officiels, des académiques européens. 

The governor of the National Bank (ČNB) Jiří Rusnok said at the summit that it is unlikely that the Czech Republic will enter the euro area within five or ten years. According to him, the political will, the courage to take such a step, is lacking here. Do you share this opinion? 

 Mon opinion personnelle est identique à celle qui est largement défendue par les membres de l’institut Europeum et surtout par l’Institut des relations internationales de Prague : une accession de l’euro serait une chance pour la République tchèque, une chance d’ancrer son modèle social profondément dans le modèle social européen, une opportunité de tracer un avenir économique pour le pays. Nous travaillerons sur ces questions dans nos activités quotidiennes et elles seront sans doute à l’agenda du prochain Sommet européen de Prague. Evidemment, le gouverneur de la Banque centrale ne fait que refléter une réalité politique qui est celle que vous avez décrite. Si le passage à l’euro n’est pas un thème de campagne pour les prochaines législatives, c’est un sujet que le nouveau gouvernement ne pourra pas écarter des discussions. Je suis sûr que les Tchèques se poseront la question de savoir si un passage à l’euro peut être un facteur de développement, de cohésion économique et sociale.

The article is available in French here

#Prague European Summit #PES #cohesion policy #migration #Czech Republic

Martin Michelot
Deputy Director

Expertise: NATO and transatlantic security, European foreign policy, French politics/elections/society, US foreign policy, politics and elections, sports and diplomacy.

Related articles



Institut pro evropskou politiku EUROPEUM
Rytířská 539/31
Praha 1 - Staré Město
110 00

tel.: +420 224 186 207
email: europeum@europeum.org
http://www.europeum.org